Home Contact Center Add this

Challenge Debiopharm-Inartis récompense les six finalistes 2017

Avec 83 projets en lice, contre 35 en 2016, la deuxième édition du Challenge Debiopharm-Inartis a connu un très vif succès. Les six équipes sélectionnées recevront chacune 5000 francs pour réaliser un prototype destiné à améliorer la qualité de vie des patients. A l'automne, le projet le plus abouti disposera de 25 000 francs pour accélérer sa commercialisation.

Lausanne, Suisse – 27 juin, 2017 – Une pince anti-tremblement pour permettre aux patients atteints de la maladie de Parkinson de boire sans renverser, une application mobile pour retrouver des amis hospitalisés dans le même établissement, un casque pour visiter virtuellement le parcours de soins avant une opération, un «serious game» pour former des enfants souffrant de pathologies hépatiques, des soins de bouche pour personnes en fin de vie et une blouse personnalisée permettant aux patients hospitalisés de transporter sur eux une poche de perfusion.

Ces six projets originaux ont reçu chacun un chèque de 5000 francs lors de l'annonce des finalistes du Challenge Debiopharm-Inartis, aujourd'hui à UniverCité-Renens. L'un des finalistes est constitué en réalité de deux projets sur le même thème qui se partagent entre eux la somme de 5000 frs. Dotée de 50 000 francs, dont un premier prix de 25 000 francs, la deuxième édition du Challenge Debiopharm-Inartis a suscité 83 initiatives originales (contre 35 en 2016), dans des domaines très diversifiés visant à améliorer la qualité́ de vie des patients. Ces initiatives proviennent aussi bien d'individus, que d'entreprises, de groupements, d'associations de patients, de professionnels de la santé ou d'étudiants.

« Ce Challenge a remporté un très grand succès car il est centré sur le malade et pas seulement sur la maladie», confie Thierry Mauvernay, co-président et administrateur-délégué de Debiopharm Group. « Ce qui nous réjouit, c'est que les nombreux projets reçus sont très pratiques et présentent un réel intérêt pour améliorer la qualité de vie des patients. Nous espérons ainsi que les meilleures idées pourront se transformer en produits. C'est l'objectif de cette initiative.»

Le profil des finalistes de ce concours ouvert à tous et qui n'est pas réservé aux seuls spécialistes de la santé, est lui-aussi très diversifié : étudiants, médecins et infirmières, professeures, créateur de start-up. Les fonds reçus ce jour leur permettront de réaliser un prototype ou développer leur projet en quelques mois.

L'IMD, à Lausanne, a souhaité utiliser le Challenge Debiopharm-Inartis comme un outil de motivation et de découverte de l'innovation pour répondre aux besoins du patient (vidéo ici). Le professeur de stratégie et d'innovation à IMD, Cyril Bouquet, a en effet proposé à 90 étudiants en MBA, qui ne sont pas spécialistes du domaine de la santé, de concevoir des projets pour ce concours lors d'une semaine de cours consacrés à l'expérimentation du «Design Thinking», une méthode qui permet d'aborder l'innovation de manière plus efficace pour limiter les échecs, et pendant laquelle les étudiants ont visité des hôpitaux.

« Les entreprises qui innovent ont toujours réalisé l'importance de penser l'innovation comme un processus d'exploration qui amène à aller à la rencontre du monde dans lequel elles opèrent, de comprendre les problèmes auxquels elles font face, pour ensuite créer des solutions nouvelles, les prototyper, et finalement les réaliser dans le monde réel », confie Cyril Bouquet.

Au cours de l'automne 2017, le jury du Challenge Debiopharm-Inartis récompensera la meilleure réalisation par un premier prix de 25'000 francs, avec pour objectif d'accélérer sa mise en œuvre ou sa commercialisation.

Le Challenge Debiopharm-Inartis n'a en effet pas pour mission de valoriser à posteriori un travail existant. Sa vocation consiste à̀ encourager, à priori, des idées originales et utiles qui facilitent, améliorent ou enrichissent concrètement la vie des patients et à faciliter leur mise en œuvre ou leur commercialisation.

L'un des deux lauréats de l'an dernier, le projet HelloMask, issu de l'EPFL, un masque d'hôpital transparent permettant une meilleure communication entre patients et soignants, a levé des fonds pour poursuivre ses recherches, en collaboration avec l'Institut Fédéral des Matériaux de St-Gall, dans le but de valider une preuve de concept avec un matériau adéquat.

« Je suis particulièrement heureux de percevoir l'intelligence collective en marche pour ce Challenge annuel, qui suscite un intérêt de plus en plus large au travers de communautés très diverses », ajoute Benoît Dubuis, Président de la Fondation Inartis qui précise : « Qu'elle soit incrémentale, itérative ou de rupture, l'innovation proviendra nécessairement de groupes d'individus différents qui mettront en commun leurs expertises et leurs expériences au profit de la science au sens large ».

Le jury, qui sélectionne les projets et accompagne également les équipes, est constitué des personnalités du monde de la santé et des médias suivantes :

  • ŸM. David Deperthes, Président du jury, fondateur de deux start-up biotech
  • Mme Ariane Dayer, Rédactrice en chef, Le Matin Dimanche
  • M. Dimitri Djordjèvic, Directeur Général, la Clinique de la Source
  • M. Bertrand Kiefer, Directeur, Editions Médecine et Hygiène
  • Mme Brigitte Longerich, Responsable romande de la revue Soins infirmiers
  • M. Karin Perraudin, Présidente, Groupe Mutuel
  • M. Daniel Walch, Directeur Général, Groupement Hospitalier de l'Ouest Lémanique

 

Challenge Debiopharm-Inartis 2017 : les six projets finalistes

1Valais

Application mobile «Ai-je un ami à l’hôpital?»
Romuald Cappelle
Bureau d’Etude Mécanique Prototypage Rapide - 3966 Chalais
info@bemrc.ch 
Tél.: 027 458 35 75

2Vaud

In Visu, visite virtuelle du parcours de soins du patient pour la préparation d’une opération
Dr Dominique Truchot-Cardot, Médecin et Professeure ordinaire
Haute Ecole de Santé La Source
d.truchot-cardot@ecolelasource.ch 
Tél.: 021 641 38 19

3aVaud
(à fusionner
avec projet 3b)

Blouse avec poche porte-perfusion
Deux étudiants en master
HES-SO, Master Innokick, Renens.
Karen Suard - karen.suard@master.hes-so.ch
Tél. 079 643 70 14
Tim Coutherez - tim.coutherez@master.hes-so.ch
Tél.: 076 701 41 34

3bVaud
(à fusionner
avec projet 3a)

Fungown, blouse de patient personnalisée par images imprimées
Alessio Orlando, étudiant en MBA à l’IMD
alessio.orlando@mba2017.imd.org 
Tél.: 077 955 54 40

4France

Bains et soins de bouche pour personnes en fin de vie
Mme Christelle Hérin, infirmière
Clinique Victor Hugo - 18 rue Victor Hugo - 72000 Le Mans
c.herin@i-l-c.fr 
Tél.: 0033 611750892

5Genève

KidsE, «serious game» pour enfants souffrant de pathologies hépatiques
Prof. Barbara Wildhaber, Prof. Valérie McLin,
Centre suisse des maladies du foie de l’enfant, HUG
Valerie.McLin@hcuge.ch 
Tél.: 022 372 54 89

6Vaud

Pince anti-tremblement pour personnes souffrant de la maladie de Parkinson
Jana Valkovicova, étudiante en MBA à l’IMD
jana.valkovicova@mba2017.imd.org 
Tél.: 076 554 77 28 

 

A propos de Debiopharm Group
Debiopharm Group™, dont le siège social se trouve en Suisse, est composé de cinq sociétés biopharmaceutiques actives dans les domaines des sciences de la vie que sont le développement de médicaments, la fabrication de médicaments exclusifs selon les BPF et les outils de diagnostic, ainsi que dans la gestion des investissements. Debiopharm se concentre sur le développement de médicaments délivrés sur ordonnance et de diagnostiques ciblant des besoins médicaux non satisfaits. Le groupe acquiert des licences puis développe des médicaments candidats prometteurs. Les produits sont commercialisés par l'octroi de licences à des partenaires et des distributeurs, afin de les rendre accessibles au plus grand nombre possible de patients dans le monde.
Pour plus d'information, veuillez consulter www.debiopharm.com 
Nous sommes sur Twitter. Suivez-nous @DebiopharmNews sur http://twitter.com/DebiopharmNews

A propos de la Fondation Inartis
Inartis est une Fondation à but non lucratif dont la vocation principale est de promouvoir l'innovation, notamment dans tous les domaines technologiques et des Sciences de la vie, et de favoriser les interactions entre innovateurs et institutions de recherche et d'enseignement, ainsi que les entreprises du domaine concerné. La Fondation Inartis est à l'origine et anime plusieurs programmes dont l'incubateurs Espace Création à Sion et Renens, le laboratoire communautaire UniverCité à Renens/Lausanne, les Editions des Clefs-du-savoir, ainsi que les réseaux Inartis-Network soutenu par la Confédération suisse (Programme RTN de la CTI), NR1, SwissHeritage et Republic-of-Innovation. En 2016, Inartis a cofondé le programme MassChallenge Switzerland qui a pour but de sélectionner et d'accélérer des projets novateurs provenant du monde entier.

pdfVersion imprimable

Contact Debiopharm Group
Giuseppe Melillo
Press & Public Relations Officer
giuseppe.melillo@consultant.debiopharm.com 
Tél. :+41 (0)79 271 04 95

Contact Fondation Inartis
Juliette Lemaignen
Responsable des opérations
juliette.lemaignen@inartis.ch 
Tél. :+41 (0)21 697 11 21